O toi ! O toi toi toi ! En tout premier lieu, je ne porte jamais de vert. Même si j’ai asséné 5 fois, en plusieurs mois, à la même copine, que je porterais mon T-shirt vert fluide gazon avec une veste noire - idéalement un complet - et du rouge à lèvres bien rouge. Ce qui ne s’est pas produit. Il dort au milieu de ses frères blanc, crème, beige, prune effacée, grège, mild grey, noir. Mais je l’entretiens, ma copine, toujours de l’affaire. C’est notre conversation. Et ça arrivera. En second lieu, tu étais prévue pour le boulot, les jours sans client s’entend, drapée, lourde, gentiment courte. Mais cela aussi a dérapé.
Comme je t’ai reçue par la poste un samedi et que j’étais putain d’impatiente, tu as été fissa transformée en tenue de soirée. Ce qui était depuis le début, au final, ta destinée, parce que tu m’as instantanément filé le mojo Beyonce. Pas gagné. Dit la petite brune à la peau blanche.
Du coup, je t’ai reportée le samedi soir d’après.
p.s. : Robe Ba&Sh Basingstoke

O toi ! O toi toi toi ! En tout premier lieu, je ne porte jamais de vert. Même si j’ai asséné 5 fois, en plusieurs mois, à la même copine, que je porterais mon T-shirt vert fluide gazon avec une veste noire - idéalement un complet - et du rouge à lèvres bien rouge. Ce qui ne s’est pas produit. Il dort au milieu de ses frères blanc, crème, beige, prune effacée, grège, mild grey, noir. Mais je l’entretiens, ma copine, toujours de l’affaire. C’est notre conversation. Et ça arrivera. En second lieu, tu étais prévue pour le boulot, les jours sans client s’entend, drapée, lourde, gentiment courte. Mais cela aussi a dérapé.

Comme je t’ai reçue par la poste un samedi et que j’étais putain d’impatiente, tu as été fissa transformée en tenue de soirée. Ce qui était depuis le début, au final, ta destinée, parce que tu m’as instantanément filé le mojo Beyonce. Pas gagné. Dit la petite brune à la peau blanche.

Du coup, je t’ai reportée le samedi soir d’après.

p.s. : Robe Ba&Sh Basingstoke

Si je devais posséder du Hermès ce serait vous, parce qu’il n’y a rien d’autre dans ma penderie qui évoque autant un harnachement de cheval, vous êtes les rênes de pieds, pourrait-on dire, mais avec un twist Bauhaus affirmé.
Néanmoins, comme vous êtes en polyuréthane - une rigidité qu’on sent, vous ne vous assouplirez pas mais romprez net (le luxe est un roseau)  - il n’y a aucune chance de vous confondre avec la moindre production issue de la vénérable maison.
Sauf de loin.

p.s. : Sandales Zara

Si je devais posséder du Hermès ce serait vous, parce qu’il n’y a rien d’autre dans ma penderie qui évoque autant un harnachement de cheval, vous êtes les rênes de pieds, pourrait-on dire, mais avec un twist Bauhaus affirmé.

Néanmoins, comme vous êtes en polyuréthane - une rigidité qu’on sent, vous ne vous assouplirez pas mais romprez net (le luxe est un roseau)  - il n’y a aucune chance de vous confondre avec la moindre production issue de la vénérable maison.

Sauf de loin.

p.s. : Sandales Zara

Il est beau que tu aies mis un an à t’imposer à moi et maintenant tu es à mon bras tous les samedis soirs, façon si économique, précise, subtile, simple, aisée, évidente d’affirmer que c’est un soir de fête, on boira, on fera du small talk, on se trémoussera, le lendemain matin sera long et durera aussi longtemps qu’on refusera de quitter son pyjama, tout ça est contenu en toi, cette promesse d’ivresse même si l’on survit sur du jus de fraise.
Tu m’as sauvée de mes cheveux sales un week-end, gageant qu’on ne soupçonnerait pas chez une femme à pochette un tel manque d’hygiène.
Depuis, pomponnée jusqu’à la racine, je le jure, tu es de toutes les partys.
Et pourtant, si tu es restée entre la vie et la mort de longues minutes chez ton vendeur barcelonais alors que j’hésitais à t’adopter ¡mira! c’était à cause de ta vulgaire chaînette qui NE ME CONVENAIT PAS. Prétexte, l’abus de Desigual nuisait gravement à ma santé et ta sobriété devait m’effrayer.
Mais j’ai changé.
p.s. : Pochette Vintage (i.e. sans marque).

Il est beau que tu aies mis un an à t’imposer à moi et maintenant tu es à mon bras tous les samedis soirs, façon si économique, précise, subtile, simple, aisée, évidente d’affirmer que c’est un soir de fête, on boira, on fera du small talk, on se trémoussera, le lendemain matin sera long et durera aussi longtemps qu’on refusera de quitter son pyjama, tout ça est contenu en toi, cette promesse d’ivresse même si l’on survit sur du jus de fraise.

Tu m’as sauvée de mes cheveux sales un week-end, gageant qu’on ne soupçonnerait pas chez une femme à pochette un tel manque d’hygiène.

Depuis, pomponnée jusqu’à la racine, je le jure, tu es de toutes les partys.

Et pourtant, si tu es restée entre la vie et la mort de longues minutes chez ton vendeur barcelonais alors que j’hésitais à t’adopter ¡mira! c’était à cause de ta vulgaire chaînette qui NE ME CONVENAIT PAS. Prétexte, l’abus de Desigual nuisait gravement à ma santé et ta sobriété devait m’effrayer.

Mais j’ai changé.

p.s. : Pochette Vintage (i.e. sans marque).

Vous n’êtes pas une collection mais plus encore une obsession, née d’un esprit qui ayant découvert le monde professionnel, l’entreprise, tardivement, s’est épris de praticabilité.
Et les lignes qui suivent vont expliciter cela.
Noirs vous n’êtes pas salissant et les intérieurs de mes sacs le sont (aucune idée pourquoi comment, je n’y laisse pas mes moitiés de sandwichs trainer et n’écris plus à la main depuis longtemps - pas de stylo qui fuit). Costauds aussi, ça c’est pour la protection du téléphone portable, l’étui pas drôle, pas d’oreilles de lapin qui dépassent, rembourré, matelassé, Chanel quoi (comme). Éparpillés, une division du travail entre le porte-monnaie et le porte-carte essentielle qui évite d’entasser dans un gros portefeuille les cartes de visite et de fidélité, souvent d’une même utilité (nulle). Sans compter que vous vous glissez ainsi malicieusement dans mes sacs les plus minis.

Mais, mais, mais vous l’aurez noté, une délicieuse diversité de textures, carreau, croco ou perforé, une manière subtile de signifier que je n’ai pas abandonné tout à fait l’excentricité de mes débuts (dans la vie).

Vous n’êtes pas une collection mais plus encore une obsession, née d’un esprit qui ayant découvert le monde professionnel, l’entreprise, tardivement, s’est épris de praticabilité.
Et les lignes qui suivent vont expliciter cela.
Noirs vous n’êtes pas salissant et les intérieurs de mes sacs le sont (aucune idée pourquoi comment, je n’y laisse pas mes moitiés de sandwichs trainer et n’écris plus à la main depuis longtemps - pas de stylo qui fuit). Costauds aussi, ça c’est pour la protection du téléphone portable, l’étui pas drôle, pas d’oreilles de lapin qui dépassent, rembourré, matelassé, Chanel quoi (comme). Éparpillés, une division du travail entre le porte-monnaie et le porte-carte essentielle qui évite d’entasser dans un gros portefeuille les cartes de visite et de fidélité, souvent d’une même utilité (nulle). Sans compter que vous vous glissez ainsi malicieusement dans mes sacs les plus minis.

Mais, mais, mais vous l’aurez noté, une délicieuse diversité de textures, carreau, croco ou perforé, une manière subtile de signifier que je n’ai pas abandonné tout à fait l’excentricité de mes débuts (dans la vie).

Vous étiez deux envies assez incompatibles, réunies un jour de semaine sur ma main, l’orange sanguine d’un vernis popsicle, glace à l’eau - la fusée citron-grenadine - et les courbes alambiquées d’une bague de marque Printemps complètement pompée sur la maestria de Balenciaga, qui se porterait sur les cinq doigts, l’accumulation faisant foi.
Voulant exposer mes trophées aux filles du bureau (extase quotidienne), je vous ai associés, pressée, boulimique, virevoltant des mains pour les voir s’exclamer.
Las, mes girls ont du goût aussi ont snobé l’attelage incongru.
ET VOUS ?
p.s. : Vernis Bourgeois

Vous étiez deux envies assez incompatibles, réunies un jour de semaine sur ma main, l’orange sanguine d’un vernis popsicle, glace à l’eau - la fusée citron-grenadine - et les courbes alambiquées d’une bague de marque Printemps complètement pompée sur la maestria de Balenciaga, qui se porterait sur les cinq doigts, l’accumulation faisant foi.

Voulant exposer mes trophées aux filles du bureau (extase quotidienne), je vous ai associés, pressée, boulimique, virevoltant des mains pour les voir s’exclamer.

Las, mes girls ont du goût aussi ont snobé l’attelage incongru.

ET VOUS ?

p.s. : Vernis Bourgeois

Les choses ont leurs raisons d’être. Toi, par exemple, si mon hall n’avait pas brûlé, si le câble de l’antenne télé n’avait pas fondu, si mon syndic n’était pas d’une inutilité crasse, si j’avais pas dû me rabattre soirée après soirée sur des épisodes à peu près cons de Pan Am, plutôt que de mater BFM en explosant mes scores à Candy Crush, et puis, si ma télécommande de lecteur DVD n’était pas tombée en rade, si j’avais pas dû déguster les tenues des hôtesses plutôt que lire des sous-titres refusant d’être convoqués, hein, qu’est-ce qui se serait passé ?
Je t’aurais mise avec un t-shirt et des espadrilles (quand même pas).
Ou je me serais plongée avec facilité dans les années 70, créoles en or et top en crochet, la panoplie.
Mais non.
Toutes ces emmerdes sont arrivées ainsi j’ai su comment te porter.
Merci d’avoir voyagé avec moi.

p.s. : Jupe Stella McCartney

Les choses ont leurs raisons d’être. Toi, par exemple, si mon hall n’avait pas brûlé, si le câble de l’antenne télé n’avait pas fondu, si mon syndic n’était pas d’une inutilité crasse, si j’avais pas dû me rabattre soirée après soirée sur des épisodes à peu près cons de Pan Am, plutôt que de mater BFM en explosant mes scores à Candy Crush, et puis, si ma télécommande de lecteur DVD n’était pas tombée en rade, si j’avais pas dû déguster les tenues des hôtesses plutôt que lire des sous-titres refusant d’être convoqués, hein, qu’est-ce qui se serait passé ?

Je t’aurais mise avec un t-shirt et des espadrilles (quand même pas).

Ou je me serais plongée avec facilité dans les années 70, créoles en or et top en crochet, la panoplie.

Mais non.

Toutes ces emmerdes sont arrivées ainsi j’ai su comment te porter.

Merci d’avoir voyagé avec moi.

p.s. : Jupe Stella McCartney

Vous ne vous sentez sans doute pas très uniques et devez lutter chaque matin dans mon dressing (Pick me ! Pick me !)(j’imagine que les chaussures veulent sortir)(la chaussure est-elle un chien comme les autres ?) contre 4 ou 5 boots noires identiques à un œil non averti. Alors tout d’abord sachez que vous êtes pour moi aussi singulières que les autres et que j’ai agrandi mon cœur pour toutes vous aimer également. Du moins, c’est l’argument qu’un économiste libéral ou une mère de 4 enfants m’auraient proposé si je m’en étais ouvert auprès de l’un d’eux (Agrandissez le gâteau ! Agrandissez le gâteau !). Même si je comprends votre sentiment d’insécurité alors que vous provenez d’un stock André, un pedigree pas forcément rassurant. Non, si parfois je vous laisse croupir quelques semaines, c’est seulement que vous êtes pointues (ça heurte).

Vous ne vous sentez sans doute pas très uniques et devez lutter chaque matin dans mon dressing (Pick me ! Pick me !)(j’imagine que les chaussures veulent sortir)(la chaussure est-elle un chien comme les autres ?) contre 4 ou 5 boots noires identiques à un œil non averti.
Alors tout d’abord sachez que vous êtes pour moi aussi singulières que les autres et que j’ai agrandi mon cœur pour toutes vous aimer également. Du moins, c’est l’argument qu’un économiste libéral ou une mère de 4 enfants m’auraient proposé si je m’en étais ouvert auprès de l’un d’eux (Agrandissez le gâteau ! Agrandissez le gâteau !).
Même si je comprends votre sentiment d’insécurité alors que vous provenez d’un stock André, un pedigree pas forcément rassurant.
Non, si parfois je vous laisse croupir quelques semaines, c’est seulement que vous êtes pointues (ça heurte).

Parfois, même moi, je me demande si j’ai une personnalité où si je l’emprunte à d’autres. Toi, ça fait 3 ans que je t’aime trônant au doigt de Fred. À tel point que je n’ai jamais osé lui demander d’où tu venais (ta patrie, une boutique) car l’envie de m’y précipiter pour t’acquérir aurait été laide, je crois que mon visage aurait pu se déformer sous l’effet. J’ai rongé mon frein, même hier où tu avais encore l’air de ne pouvoir appartenir qu’à elle. Peut-être que j’ai été une gentille copine - a decent friend - et que voilà la raison pour laquelle tu es apparue aujourd’hui. C’est un mot d’excuse.

p.s. : Bague Viveka Bergstrom

Parfois, même moi, je me demande si j’ai une personnalité où si je l’emprunte à d’autres.
Toi, ça fait 3 ans que je t’aime trônant au doigt de Fred. À tel point que je n’ai jamais osé lui demander d’où tu venais (ta patrie, une boutique) car l’envie de m’y précipiter pour t’acquérir aurait été laide, je crois que mon visage aurait pu se déformer sous l’effet.
J’ai rongé mon frein, même hier où tu avais encore l’air de ne pouvoir appartenir qu’à elle.
Peut-être que j’ai été une gentille copine - a decent friend - et que voilà la raison pour laquelle tu es apparue aujourd’hui.
C’est un mot d’excuse.

p.s. : Bague Viveka Bergstrom

Pourquoi on (moi, pas mon couple) a attendu le soleil pour te mettre, qui a décrété que le blanc était de mauvais aloi (pas chic) pendant les jours brumeux et froids, cela reste incompréhensible d’autant que mon inconscient n’aime pas être collectif. Tu es donc finalement sortie du purgatoire (l’armoire) où je t’avais remisée, pas franchement pourrie, c’est l’avantage des vêtement sur la nourriture : leur accumulation pourrait bien être infinie. Et donc ? J’ai merdé le jeudi et t’ai mal mixée, soucieuse d’apparaître super pro devant la quarantaine de paires de yeux qui me fixaient pendant que je débitais ma sauce. La veste blanche, l’inconscient collectif aurait aussi décrété que c’était pas sérieux. Vendredi, le combo était bon, tadam !

p.s : Veste Pimkie x COTR

Pourquoi on (moi, pas mon couple) a attendu le soleil pour te mettre, qui a décrété que le blanc était de mauvais aloi (pas chic) pendant les jours brumeux et froids, cela reste incompréhensible d’autant que mon inconscient n’aime pas être collectif.
Tu es donc finalement sortie du purgatoire (l’armoire) où je t’avais remisée, pas franchement pourrie, c’est l’avantage des vêtement sur la nourriture : leur accumulation pourrait bien être infinie.
Et donc ? J’ai merdé le jeudi et t’ai mal mixée, soucieuse d’apparaître super pro devant la quarantaine de paires de yeux qui me fixaient pendant que je débitais ma sauce. La veste blanche, l’inconscient collectif aurait aussi décrété que c’était pas sérieux. Vendredi, le combo était bon, tadam !

p.s : Veste Pimkie x COTR

Avec toi je volète, je volète (si), je veux mon ULM, j’irai alors de HLM en HLM. Telle la reine du logement social (je me présente).
Soit, encore un truc acheté d’occase, la fille d’avant a-t-elle sué toute la sueur de son corps dedans : PEUT-ÊTRE. Les cadres des années 10 n’en ont cure, comme dirait Piketty, “si t’es pas rentier, t’es mort”. Reste plus qu’à traquer leurs rebuts { le rebut du rentier }, en gardant sa dignité.

p.s : Bombardier Maje

Avec toi je volète, je volète (si), je veux mon ULM, j’irai alors de HLM en HLM. Telle la reine du logement social (je me présente).

Soit, encore un truc acheté d’occase, la fille d’avant a-t-elle sué toute la sueur de son corps dedans : PEUT-ÊTRE. Les cadres des années 10 n’en ont cure, comme dirait Piketty, “si t’es pas rentier, t’es mort”. Reste plus qu’à traquer leurs rebuts { le rebut du rentier }, en gardant sa dignité.

p.s : Bombardier Maje